lun. Déc 9th, 2019

Le Borvo : le saumon fumé de l’Yonne est très apprécié en Asie

Le Borvo

Le Borvo

L’enseigne Le Borvo est réputée dans la région de Chemilly-sur-Yonne et dans de nombreux pays pour son saumon fumé préparé à la bourguignonne. Considérée comme une véritable référence gastronomique en matière de fumage de saumon, la société a su mettre en avant le savoir-faire français à travers son atelier de dégustation et ses expositions temporaires. La firme, créée et dirigée par l’ancien chef cuisinier Daniel Raymond, a commencé il y a de cela quelques années à développer ses activités en Asie. Après Hong Kong, l’entreprise a réussi à s’implanter en Chine et au Japon. Les excellentes spécialités du Borvo ont été très attendues et ont d’ailleurs été très prisées dès leur lancement.

Un produit de luxe

Si Le Borvo a choisi de s’implanter en Asie, c’est surtout afin de répondre aux besoins des consommateurs locaux. En effet, dans des pays comme la Chine et le Japon, le saumon fumé est considéré comme un véritable produit de luxe. C’est ce qui explique d’une certaine manière le fait que les amateurs de sushis se sont rués dès l’annonce du lancement des spécialités de l’enseigne. Par ailleurs, avec ses partenariats avec des maisons de haut standing comme Lenôtre, Dalloyau et Robuchon, la société bénéficie déjà d’une belle notoriété auprès des Chinois et des Japonais.

Le saumon fumé Le Borvo a tout de suite conquis les locaux par son excellente saveur. L’entreprise a su privilégier le saumon de Norvège, d’Écosse et d’Irlande qui est connu pour sa grande qualité. Et outre l’origine de la chair, les professionnels ont également fait le bon choix en décidant de jouer la carte de la subtilité et de l’originalité dans la réalisation de leurs formules gastronomiques. Le secret de la recette de l’enseigne bourguignonne dans le fumage de saumon, rappelons-le, réside dans la maîtrise des éléments essentiels qui interviennent dans la préparation du poisson. Ainsi, en premier lieur, les experts préfèrent travailler avec de la chair qui contient une quantité équilibrée de matières grasses (entre 11 et 14 %). Pour ce qui est des ingrédients, le saumon ne doit ni être trop salé ni trop fumé si on veut conserver sa saveur naturelle.

Une découverte culinaire

L’arrivée du Borvo sur le marché chinois et japonais est le début d’une grande aventure aussi bien pour les professionnels que les consommateurs. En effet, en plus de promouvoir la gastronomie française dans ces pays d’Asie, l’enseigne prévoit également de proposer à sa clientèle une découverte culinaire originale. Ceux qui souhaitent en connaître un peu plus sur le secret de la recette du saumon fumé bourguignon peuvent s’offrir une visite guidée du fumoir de Mr Raymond durant leur séjour en France. Ce petit circuit gourmand permettra aussi aux voyageurs de savourer d’autres spécialités culinaires (bœuf bourguignon, coq au vin, foies gras et autres) accompagnées de quelques verres de vin ou de spiritueux. Les visiteurs auront par ailleurs l’occasion d’explorer la belle région de Bourgogne à travers ses parcs naturels et ses sites historiques.